Il était une fois,

une jolie rencontre, entre Sophie la girafe,
le jouet culte qui éveille les bébés depuis plusieurs générations,
et les Bonnes Fées, 17 Miss France les plus célèbres de la dernière décennie.

Parce que les enfants ne naissent pas tous sous une bonne étoile, elles décidèrent ensemble de se pencher sur les berceaux des nouveaux nés qui en ont le plus besoin pour leur apporter un peu d’amour et de réconfort.

En 2020, Sophie la girafe s’engage à financer 200 Écrins des Fées, des trousseaux de naissance contenant tous les produits de première nécessité afin d’aider des mamans en difficulté.

Ces écrins seront composés de 13 produits Sophie la girafe et seront distribués dans des maternités en France par des membres de l’association les Bonnes Fées.

Du 1er Février 2020 au 31 Août 2020,

Sophie la girafe se joint à l’association les Bonnes Fées pour une belle opération...

* 1 produit acheté = 1 produit offert aux Bonnes Fées pour constituer des Ecrins des Fées dans la limite de 200 écrins.

Chaque Écrin des Fées contient :
Une Sophie la girafe, un protège carnet de santé, un hochet multitexturé, un livre d’éveil, un doudou avec attache-sucette, une veilleuse, un set de langes, une cape de bain, un thermomètre de bain, une valisette de soin, deux cuillères douces en silicone, un gobelet et deux sucettes.

Je participe à cette opération

Il était une fois les Fées...

Créée en 2015, par 17 anciennes Miss France, les plus emblématiques de ces deux dernières décennies, l’association Les Bonnes Fées est une association d’intérêt général à but non lucratif.

L’association sensibilise et favorise l’entraide auprès du grand public par l’adoption « d’un mode de vie axé sur la générosité, le respect et l’écoute des autres ». Elle vient en aide aux personnes les plus démunies, atteintes de maladies et/ou isolées.

L’année 2018 a été notamment marquée par l’ouverture de la première Maison des Bonnes Fées à l’institut de Cancérologie de Lorraine. Un espace de bien-être réservé aux patientes qui se battent contre un cancer. Un lieu où elles peuvent y retrouver une socio-esthéticienne le temps d’un atelier beauté, soin et leur faire oublier la maladie.

L’association a depuis ouvert une deuxième Maison des Bonnes Fées en septembre 2019 au Centre Léon Bérard à Lyon et a pour projet en 2020 d’ouvrir une troisième Maison au CHU de Montpellier.

Leur souhait :
améliorer la vie de ceux qui en ont besoin

Les missions de l’association :

  • Collecter des fonds et les redistribuer ou intervenir financièrement sur des programmes spécifiques auprès d’établissements de soins.
  • Organiser des opérations-terrain de sensibilisation ou d’aide au grand public à travers des projets spécifiques.

Les actions de l’association sont diverses, ci-dessous une liste non exhaustive :

  • Projet d’ouverture d’autres Maison des Fées dans les Centres de Cancérologie en 2020.
  • Organisation d’ateliers socio-esthétiques auprès de patientes atteintes d’un cancer.
  • Financement d’ateliers Rose Danse à Gustave Roussy pour que les femmes atteintes d’un cancer puissent se réapproprier leur corps.
  • Distribution de l’Écrin des Fées, un baby bag avec des produits de première nécessité pour les mamans en difficultés.

« Ils ont besoin d’une fée,
donnez-nous des ailes pour les aider !»

Pour en savoir plus sur l’association, rendez-vous sur www.lesbonnesfees.fr